• Tag qu’il

    Résultats pour la recherche du tag qu’il :
  • Je refuse d’employer les mots qu’il faut, sachant qu’un tas d’imbéciles vont arriver ici, et ceci pendant des années, à la recherche de tout autre chose qu’un extrait de roman. Donc, utilisez votre imagination. Un critique a déjà dit que mon personnage Carole débordait d’une...

    Lire la suite...

  • ...n’est pas avec la maîtresse que je me sens comblée. La drôlesse se balade dans le sentier en compagnie du fils. Je sens qu’il va lui prendre les mains pour lui déclarer son attachement. Elle dit que son frère vient de se marier et qu’il est reconnaissant à la famille de lui avoir permis...

    Lire la suite...

  • ...J’avais trouvé ce nom peu harmonieux, mais sa réaction avait été si unique que j’avais gardé le nom. Il m’avait dit qu’il s’orthographiait Skecs. Un extrait des Secrets bien gardés, deuxième roman de ma saga Tremblay.   Le froissement des feuillages lui laisse deviner la...

    Lire la suite...

  • ...ne procure aucune émotion chez Anne. Désormais, elle sera celle qui garde encore le silence. Le soir venu, Anne s’assure qu’il va coucher au premier étage, alors qu’elle occupera le lit du second. « Je devrai laver ces couvertures. Elles sentent le vieux boulanger », se dit-elle en...

    Lire la suite...

  • ...Devenu adulte, Étienne sera maréchal-ferrant et aura pour les chevaux autant d’amour et de respect, d’autant plus qu’il avait vécu son enfance dans une écurie. La splendeur des affreux, que je considère comme mon meilleur roman, est toujours à l’état de manuscrit.   J’ai un...

    Lire la suite...

  • ...Émerentienne, avare et xénophobe, monnaie toujours ce talent, chose qu’Isidore déteste profondément. Qu’il s’agisse d’une noce, de fiançailles ou de la fête des moissons, Isidore est toujours prêt à jouer, même si son épouse lui réclame de rapporter de l’argent. Lors...

    Lire la suite...

  • ...sèchement. Vingt minutes plus tôt, le jeune s’était couché en toute paix, certain de passer une nuit agréable et qu’il se sentirait ainsi en pleine forme lors de son réveil, à cinq heures trente, pour se rendre à son travail. Cependant, du néant avait surgie cette mouche, une seule,...

    Lire la suite...

  • ...Surtout associé au journal patriote La Minerve, de Montréal, c’est cependant à Trois-Rivières qu’il débute sa carrière. La présence de Duvernay dans la Splendeur des affreux est très importante. Il influence beaucoup l’attitude de mon héros Étienne, sans compter qu’il a toute...

    Lire la suite...